Belgium
nl-BE | fr-BE

Contactez-nous: 078 150 615

Heures d'ouverture: Lun - Jeu: 08:00 - 17:00h; Ven: 08:00 - 16:00h

 

Votre panier est vide

Acheter en ligne n'a jamais été aussi facile

ACHETER EN LIGNE

 

"LE SITE WEB ME GUIDE AUTOMATIQUEMENT VERS LES ROUES ADÉQUATE"

 

P&V Elektrotechniek (Heusden-Zolder) est l’un des principaux constructeurs belges de tableaux électriques. Pour la fabrication de ces tableaux, destinés à être utilisés dans le monde entier dans différents secteurs (infra, industrie, buildings et construction mécanique), les transpalettes à main et les transpalettes haute levée manuelle de Toyota jouent un rôle primordial. A noter que P&V Elektrotechniek achète de préférence ces appareils par le biais de la boutique en ligne Toyota Material Handling. 

P&V Elektrotechniek est un acteur mondial dans le domaine de la construction de tableaux électriques. L’entreprise est en effet active sur tous les continents (jusqu’aux armoires de commande de la station Princesse Elisabeth en Antarctique qui proviennent de la firme limbourgeoise!). P&V Elektrotechniek, qui emploie actuellement 202 personnes, est en constante evolution. Cela n’a rien d’évident  quand on sait à quel point il est difficile aujourd’hui de recruter des profils à haut potentiel technique.  

 

Sa propre unité d’ingénierie

 

P&V Elektrotechniek se distingue de la majorité de ses concurrents en cela qu’elle se charge elle-même de l’ingénierie. “Nous concevons et réalisons des tableaux selon les souhaits et les besoins de nos clients. Notre objectif consiste à soulager notre client de tout souci et à lui fournir des réalisations sur mesure”,nous confie Lode Kuppens,  responsable du service technique de P&V Elektrotechniek. Le coeur de l’implantation de  Heusden-Zolder, c’est donc  le vaste espace de production où les armoires de commande sont fabriquées par des techniciens hautement qualifiés et expérimentés. C’est là que les engins Toyota Material Handling évoluent  en un ballet bien orchestré. “Toyota est effectivement notre fournisseur attitré”, déclare Lode Kuppens.

 

Facile et rapide

 

Le parc de machines de P&V Elektrotechniek comprend deux chariots élévateurs, une vingtaine de transpalettes à main, un gerbeur et quatre transpalettes haute levée manuelle. Ces derniers jouent un rôle primordial dans la  production,car ils permettent d’améliorer sensiblement l’ergonomie pour les opérateurs. La capacité de levage de ces transpalettes permet effectivement de déposer les armoires de commande à la hauteur de travail souhaitée.

“J’achète mes appareils de préférence via la boutique en ligne Toyota”, souligne Lode Kuppens, qui apprécie surtout la rapidité et la facilité de ce mode de commande: “Pour commander une machine plus complexe, je m’adresse évidemment au vendeur, qui pourra en outre me fournir des conseils  techniques, mais pour des produits standard tels que les transpalettes à main ou que les exemplaires haute levée, qui n’ont plus de secrets pour nous, Internet est le canal idéal. C’est l’option que nous avons déjà choisie deux fois cette année.” 

 

La clarté avant tout

 

Un site web se doit d’être clair et complet. “C’est le cas chez Toyota Material Handling, qui dispose d’un bon site web, développé en toute logique. Tout y est fort bien décrit, de façon à ce que l’on sache exactement ce que l’on achète”, précise Lode Kuppens. Il entend par là qu’il ne choisit par exemple jamais de roues standard. “Notre hall de production est assez calme et des roues standard risqueraient de faire trop de bruit. J’opte donc pour des exemplaires plus silencieux. Et le site web me guide automatiquement vers les roues adéquates”, précise-t-il.

 

Une livraison rapide

 

Passer commande par le biais d’Internet, c’est aussi opter pour une solution rapide et pragmatique. Quand les produits sont de stock, ils sont livrés très rapidement. Et lorsqu’ils ne le sont pas, le message passe très vite, ce qui fait que le client sait toujours à quoi s’attendre. Il faut généralement attendre un peu plus longtemps pour les transpalettes haute levée manuelle, mais un transpalette à main ordinaire est opérationnel dans notre hall de production deux jours après la commande”, commente Lode Kuppens. Tout va aussi comme sur des roulettes au plan administratif. “On reçoit un numéro de référence que notre service administratif retrouve sur la facture, après quoi il est repris dans la comptabilité. Et la cerise sur le gâteau, c’est le fait que nous profitions régulièrement de jolies ristournes grâce aux actions annoncées dans le webshop”, conclut Lode Kuppens.

 

Réinitialiser